Japonais «Scie» ou nokogiri (鋸)

La scie à main japonaise est devenue très populaire parmi les menuisiers. Dans cet article, je souhaite partager avec vous mes réflexions sur la scie à main du menuisier japonais et comment vous en êtes une. Je vais expliquer en quoi elles sont différentes de nos scies à bois populaires occidentales et européennes. Cela ne veut pas dire que la scie à main occidentale typique est pire ou moins performante que la scie japonaise, c’est juste que ce sont des outils différents.

J’utilise une «scie» ou nokogiri (鋸) japonaise dans mon atelier pour certaines tâches. Si je veux couper une queue d’aronde ou scier un joint à tenon, je suis plus susceptible de choisir une scie à tirer japonaise qu’une de mes scies occidentales.

Quels types de scies japonaises existe-t-il?

Il existe cinq types populaires de scies à main japonaises

  • Le ryoba
  • Le Douzukinoko
  • Kataba
  • Azebiki
  • Mawashibiki

Chacune des scies est conçue pour un travail particulier.

Ripping dans le sens du grain, joints transversaux et en queue d’aronde.

Douzukinoko (胴 付 鋸 、 胴 突 鋸)

Traduit par «tronc attaché», comme toute scie arrière occidentale, ces scies ont un dos ou une colonne vertébrale qui rigidifie une lame très fine. Ceux-ci sont utilisés pour les joints transversaux tels qu’un tenon. Le dos empêche la scie de couper plus profondément que la lame.

Ryoba (両 刃)

Traduit par «Double Blade». Cette scie est une scie à usage général et n’a pas de dos, elle est donc bonne pour les coupes traversantes. Cette scie est à double usage, elle a deux arêtes de coupe.

transversal (yokobiki) 横 挽 き

déchirure (tatebiki) 縦 挽 き lame de l’autre.

Kataba (片 刃)

C’est une scie idéale à utiliser avec un guide de sciage car elle n’a pas de dos et est une scie à un seul bord

Azébiki (畦 挽 、 あ ぜ び き)

Une petite scie ryōba (à double tranchant) était utilisée pour couper les faces du bois plutôt que du bord. Cette scie a les dents suivant un rayon peu profond. Cette courbe aide les dents à couper facilement la surface de la planche. Je n’ai pas cette scie mais un ami menuisier qui a suivi une formation chez un menuisier japonais bien connu m’a permis d’essayer la sienne. Au début, je n’étais pas sûr de pouvoir utiliser cette scie. Je me suis trompé et j’en achèterai un pour couper les queues d’aronde de réparation du visage.

Mawashibiki (回 し 引 き)

Mawashibiki est une petite scie avec une lame effilée comme une scie à cloche occidentale. La différence entre ces deux scies est le sens de coupe des dents. La scie japonaise coupe sur la course de traction contrairement à la scie à cloche occidentale qui coupe sur la course de poussée. La lame Mawashibiki est beaucoup plus fine que la scie occidentale car la lame ne se déforme pas lors de la traction.

Quelle est la meilleure scie artisanale ou commerciale?

Personnellement, je préfère la scie japonaise artisanale et la raison en est que la qualité de ces scies est sublime. Dès que vous en prenez un, vous vous rendez compte que vous n’avez pas commis d’erreur ou que vous avez?

Bien que ces scies traditionnelles soient belles, elles nécessitent une attention particulière lors de l’utilisation et de l’affûtage.

Les scies japonaises sont-elles réaffutables?

La scie à main japonaise traditionnelle est réaffûtable, mais vous trouverez très difficile de trouver quelqu’un qui puisse l’aiguiser. Les dents sont si fines et l’acier de la lame est si fin, affûter une scie à main japonaise est un travail hautement qualifié et spécialisé.

Pourquoi ne puis-je pas affûter ma scie à tirer japonaise?

La plupart des scies japonaises comme une Ryoba ne sont pas conçues pour être redémarrables mais remplaçables. Le choix d’une scie japonaise moderne présente de nombreux avantages

Puis-je remplacer la lame d’une scie japonaise?

Vous pouvez remplacer le cerveau d’une scie japonaise moderne très facilement. Habituellement, il y a une vis ou une pince qui fixe la lame. Le remplacement de la lame de l’une de ces scies est une option très rentable si vous souhaitez posséder une scie japonaise de tout type.

Les scies japonaises sont fabriquées en acier hautement trempé. Les dents sur une scie japonaise peuvent être aussi fines que 32 TPI bien qu’elles soient polyvalentes ou 12 TPI, de sorte que si elles étaient réaffûtables, elles devraient être faites à l’aide d’une loupe.

Les scies japonaises ont-elles des lames remplaçables?

Oui, les scies japonaises utilisées pour la menuiserie sont équipées d’une lame remplaçable. La lame est facilement échangeable en retirant une vis ou en desserrant une pince.

Combien de temps durent les scies japonaises?

Étonnamment, une scie à main japonaise a duré très longtemps, ce n’est que lorsqu’elle est endommagée que vous voulez que je change prématurément la lame.

Découpe de bois dur et résineux avec une scie japonaise

La scie japonaise a un TPI élevé par rapport à une scie occidentale ou européenne. Cela peut être une bonne ou une mauvaise chose. Lors de la coupe de bois dur comme le chêne, la teneur en résine est sèche et la coupe du bois avec une scie fine ne pose aucun problème, contrairement au bois tendre. Couper du bois tendre avec l’une des scies japonaises n’est pas un gros problème tant que vous nettoyez la lame après utilisation. La plupart des résineux ont une teneur élevée en résine et peuvent obstruer les dents.

Mes pensées sur les scies japonaises

Je suis un menuisier passionné et en tant que tel, j’aime essayer de nouvelles choses. La gamme japonaise de scies est un goût acquis mais je dois avouer que je suis frappé. Personnellement, je pense que la Ryoba devrait être votre première scie pour la coupe générale, mais aussi la Douzukinoko est une excellente scie à tirer pour la coupe de tenons et de queues d’aronde.

Merci pour la lecture

Le kanna japonais (rabot à main) (鉋)
Nokogiri japonais (Scie) (鋸)
Nomi japonais (ciseau) (鑿, の み)
Genno japonais (marteau) (玄 能)
Japonais Ono (Axe) (斧)
Chouna japonaise (Adze) (釿)

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Scroll to Top
Copy link
Powered by Social Snap